Menu Fermer

Technicien d’Assistance en Informatique

0
Stagiaires
0
Présentés au Titre
0
Titres

TECHNICIEN D'ASSISTANCE EN INFORMATIQUE
CPF 244778 et RNCP N°225

Date de recrutement et d’inscription : Janvier/Février 2020

Date de démarrage de la formation : Février/Mars 2020

Lieu de Formation : Nîmes, Béziers et Perpignan

Contact : 04 67 10 02 17 / candidature.gen@nouas.org

PUBLIC 

  • Professionnels
  • Particuliers
  • Demandeur d’emploi ayant des connaissances numériques et motivés par les métiers du développement informatique 

PRE-REQUIS 

  • Niveau V
  • Connaissances de base en anglais
  • Connaissances en informatique
  • Assurer sa veille technologique en informatique
  • Adopter un comportement orienté client et une posture de services dans son activité

LES MÉTIERS VISÉES  

  • Technicien d’assistance en informatique
  • Technicien de maintenance en informatique
  • Technicien de déploiement
  • Technicien d’assistance en clientèle
  • Technicien de service après-vente (SAV)
  • Technicien Helpdesk
  • Technicien assistance utilisateur
  • Technicien support

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION

La formation de Technicien d’assistance en Informatique est un titre professionnel reconnu par l’État de niveau IV (Bac). A l’issue de ce cursus vous serez capable d’installer, configurer et dépanner les postes informatiques fixes ou mobiles et assister un réseau informatique. Ce titre vous permet d’intégrer des postes de technicien de maintenance, technicien réseaux et technicien vendeur en matériel informatique. 

PROGRAMME DE LA FORMATION TAI

(855 h en centre de formation et 210 h en stage en entreprise)

Module transversal 

  • Accueil/ Intégration
  • Adaptation du parcours de formation
  • Connaissance de l’environnement professionnel 
  • Employabilité

Mettre en service des équipements numériques

  • Installer un système ou déployer un master dans un poste client.
  • Intervenir sur les composants matériels d’un équipement numérique.
  • Mettre à jour, configurer et personnaliser un équipement numérique.
  • Contribuer à la sécurité d’un équipement numérique et ses données.

Intervenir sur les éléments de l’infrastructure

  • Intervenir sur un équipement réseau.
  • Intervenir sur un annuaire réseau de type Active Directory.
  • Installer et configurer un service réseau pour une TPE ou un particulier.

Assister ou dépanner les clients ou les utilisateurs

  • Apporter un support technique dans un contexte commercial. 
  • Traiter un incident dans un centre de service et assurer le suivi du parc
  • Assister les utilisateurs dans l’ environnement bureautique ou sur leurs équipements numériques. 
  • Diagnostiquer et résoudre un dysfonctionnement numérique.

COMMENT FINANCER SA FORMATION ?

Les frais de formation

Une formation peut être payante et les frais sont parfois à la charge des stagiaires. Selon le stage que vous suivez et en fonction de votre statut, une aide financière peut vous être accordée. Renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi.

Dans le cadre du conseil en évolution professionnelle, votre conseiller vous aidera à identifier et mobiliser les financements disponibles pour votre projet.

Vous pouvez aussi, sous certaines conditions, mobiliser votre compte personnel de formation. Pour en savoir plus, consultez le site officiel Mon compte formation.gouv.fr

La rémunération pendant la formation

Cas n°1 : vous êtes indemnisé au titre de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) par Pôle emploi ou par votre ex employeur du secteur public :

  • Si l’action de formation que vous souhaitez suivre est validée par un conseiller Pôle emploi et est en cohérence avec votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi, vous pouvez percevoirl’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) dans la limite de vos droits à indemnisation.
  • Si la formation se poursuit au-delà de la durée de vos droits à l’allocation d’aide au retour à l’emploi, vous pourrez terminer votre formation avec un statut de stagiaire de la formation professionnelle non rémunérée,ou éventuellement, si vous répondez aux critères d’ouverture de droits, percevoir la rémunération de fin de formation (RFF) ou à défaut l’allocation spécifique de solidarité.

Pour plus d’informations : renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi.

Cas n°2 : vous n’êtes pas indemnisé au titre de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), vous pouvez percevoir :

  • La rémunération de formation Pôle emploi (RFPE) si l’action de formation est conventionnée par Pôle emploi (renseignez-vous auprès de votre conseiller) et si elle s’inscrit dans votre projet personnalisé d’accès à l’emploi. 
  • Si vous êtes en ASS (allocation spécifique solidarité) à la veille de votre entrée en formation : le versement de l’ASS étant subsidiaire au versement de toute autre indemnisation ou rémunération de formation, il ne sera donc pas cumulable avec le versement de la RFPE que vous percevrez pendant la formation.
    L’ASS sera donc suspendu pendant cette période de perception de la RFPE. Le conseiller Pôle emploi analysera votre dossier afin de vérifier si vous répondez aux conditions d’attribution.
  • La rémunération publique de stage si celui-ci est agréé par l’Etat ou le Conseil régional.C’est l’organisme de formation qui est chargé de constituer votre dossier de rémunération. 

A noter : chaque Conseil régional peut mettre en place des dispositions particulières en matière de rémunération et/ou d’aides financières.

SALARIÉ EN CDI OU EN CDD

Le projet de transition professionnelle remplace l’ancien congé individuel de formation (CIF) depuis le 1er janvier 2019.

Le projet de transition professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du compte personnel de formation, permettant aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet.

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site du ministère du Travail.

SALARIÉ EN INTÉRIM

Renseignez-vous auprès du Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF.TT).

Il permet aux entreprises de travail temporaire et à leurs salariés d’accroître leur performance et donc leur adéquation avec les besoins du marché via des dispositifs de formation.

  • Les travailleurs non salariés (artisans, commerçants, professions libérales, dirigeants non salariés, autoentrepreneurs,…) peuvent également bénéficier du financement de leurs actions de formation. Ils doivent s’adresser :
    – A l’AGEFICE pour les dirigeants d’entreprise des secteurs du commerce, de l’industrie et des services
    – Au FIF-PL pour les professions libérales
    Pour en savoir plus : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31148
Nos partenaires